Lilas indien lagerstremia

Lilas indien lagerstremia

 

Cultiver le lilas indien lagerstremia à partir de graines

 La façon la plus simple de cultiver le lagerstremia ou le lilas des indes est à partir de graines. Un grand arbre ne fonctionnera pas, mais vous pouvez essayer de faire pousser un arbuste fleuri et ornemental.

 

Quand peut-on planter ?

2 fois par an – en automne et au printemps, vous pouvez semer des graines de lilas indien. Il est important de créer un régime de température correct : + 10-13ᵒС. Les graines sont semées dans des serres ou sur un rebord de fenêtre dans des conteneurs de semis. En savoir plus sur planter un lilas des indes

 

Le choix de la capacité et la préparation du sol

Pour le semis, j’utilise un sol universel prêt à l’emploi pour les plantes ornementales et à fleurs. Vous pouvez préparer indépendamment un tel mélange de terre : tourbe, sable, terre de jardin, humus de feuilles. Tous les composants sont pris à parts égales. Important ! Pour la plantation, utilisez des récipients peu profonds en plastique pour les semis ou des godets de tourbe.

 

Comment planter les graines de lilas indien ?

 Les graines de lagerstremia sont plutôt grosses, mais légères ; elles sont enfouies dans des sillons préparés à une profondeur de 2,5 cm et à une distance de 5 cm les unes des autres. Spermez les semis sur le dessus avec une fine couche de terreau sans grumeaux ni sable. Ensuite, les graines sont humidifiées à l’aide d’un vaporisateur, recouvertes d’une feuille d’aluminium et placées dans un endroit bien éclairé pour la germination. Avant l’émergence des pousses de lilas indien (environ 2 semaines), la plante est arrosée à la maison selon les besoins. Chaque jour, les semis sont aérés pendant une demi-heure, en retirant le film du récipient. Après l’apparition de 2 vraies feuilles, les semis adultes sont installés dans des récipients séparés. Ils sont remplis de la même terre que lors du semis des graines. Avant de transférer les semis dans un endroit permanent (fin mai et juin), ils sont simplement arrosés selon les besoins. Les semis de lagerstremia sont plantés dans le jardin à l’âge de 1 an minimum. Pour la plantation, choisissez un endroit chaud et ensoleillé avec un sol léger. La plantation du lagerstemia en pleine terre commence fin mai ou début juin, cette culture se réveille assez tard au printemps. Jusqu’en juillet, le lilas de mai prendra racine et se développera rapidement. La hauteur d’un tel plant au milieu de l’été sera de 1 à 2 m.

 

Sélection du site et préparation du sol

Le lilas indien se sent bien dans les zones ouvertes sous les rayons brûlants du soleil. Là où les autres cultures méridionales ne peuvent pas pousser, leurs feuilles seront brûlées, le lagertremia peut être planté. Important ! A l’ombre, le lilas des Indes produit rarement des tiges de fleurs. Elle a besoin de lumière, d’eau et d’un sol respirable. Pour ce faire, toute terre existante est mélangée à du sable, bien creusée et ameublie. Immédiatement avant la plantation, le sol est bien humidifié. Pour la plantation, vous pouvez également choisir des zones avec un sol argileux et limoneux. Sur un sol fertile et dense, le lagerstremia poussera bien, mais seules les pousses se développeront et la floraison restera faible. Pour la transplantation, on choisit des semis à croissance forte avec un système racinaire bien développé. Lors du transfert d’une plante, il faut garder une motte de terre.

 

Technique :

  1. Les trous de plantation sont creusés de 50×50 cm.
  2. Une couche d’argile expansée est posée au fond pour un bon drainage, une couche de tourbe est versée par-dessus.
  3. Le sol pour la plantation est préparé en mélangeant de la terre de jardin, du sable, de la tourbe et du gazon à parts égales.
  4. On arrose la racine de la plante avec ce mélange de terre après l’avoir fixée dans la fosse de plantation.
  5. Après la plantation, la terre est soigneusement piétinée, le lagerstremia est arrosé abondamment.

La première année après l’enracinement du lilas des Indes, aucun engrais n’est appliqué sur le site. Cela lui permettra de développer un système racinaire solide. L’année suivante, on fertilisera la culture. Cela stimulera la croissance de nouvelles pousses et la formation de bourgeons.